Auteur : Administrateur Dans ACTUALITE, CONTRIBUTIONS, POLITIQUE mai 22, 2014 8 commentaires

Osis Curl 150ml Miel De Schwarzkopf Crème AR3jL54

Hama Amadou, président de l’Assemblée Nationale.

A Rome, les augures étaient des devins chargés d’observer le ciel et d’en communiquer les présages aux autorités. La politique dépendait uniquement de ces présages, et aucune décision n’était prise sans consultation des augures. Il en existait d’ailleurs deux types. D’un côté, les auspices, chargés d’observer le vol et le chant des oiseaux, et de l’autre, les augures, qui devaient lire dans la mise à mort puis dans les entrailles des volatiles. Selon ce qu’on pouvait y voir, on parlait d’un oiseau de bon ou de mauvais augure.

Aujourd’hui encore, on emploie ce terme pour désigner un événement ou une personne qui ne laisse rien pressentir de bon. Ce n’était donc pas un exercice, un titre ou une fonction particulièrement honorable du point de vue moral, même si politiquement ces augures étaient à un niveau élevé. Ça, c’était sous la Rome antique et les pauvres sujets y croyaient. Aujourd’hui, au Niger, il y a une nouvelle catégorie d’oiseaux de mauvais augure, particulièrement incultes et manquant cruellement de sang-froid, et surtout de lucidité. Ils sont nombreux aujourd’hui et rivalisent de zèle et d’emphase dans leurs déclarations pour paraitre un minimum crédibles. Ils mettent souvent un vernis intellectuel à leurs prises de position, croyant, sans doute, naïvement, que cela ferait d’eux des acteurs qui comptent. En réalité, ils sont totalement ignorants des exigences, des règles et surtout de l’âpreté du combat politique dans un cadre démocratique.

Ne voient-ils donc pas comment les débats sont houleux, vifs, voire parfois violents en France, en Italie, aux Etats Unis qui sont pourtant des démocraties séculaires ? Ne voient-ils pas aussi comment est-ce que les alliances se font et se défont dans ces pays ? Oui, la démocratie est âpre et il ne viendra l’idée à personne, en Europe ou dans les autres pays démocratiques, de crier au scandale, voire à la guerre, parce que simplement, un parti politique dût-il s’appeler Lumana/FA aura quitté ou rejoint une autre plateforme politique, ou qu’un ministre démissionne ou encore qu’un président de l’Assemblée (de surcroît de l’opposition) est destitué. Ces oiseaux de mauvais augure pensent qu’il suffit de parler de démocratie ou de paix pour enrober leurs mauvaises prises de position ou leurs idées diaboliques d’une quelconque vertu. Conditionnés pendant longtemps par l’ambiance chloroformée ou monolithique des temps du part unique, le moindre changement de configuration politique les effraie.

Ils sont aujourd’hui les nou- veaux penseurs qui débitent sur les médias privés des déclarations et des discours à l’emporte-pièce sur des questions extrêmement impor- tantes. En fait, leur posture est sim- ple, ils se disent, tout naïvement, ou tout bêtement, ou encore les deux à la fois, qu’il est noble d’attirer l’attention sur les dangers qui nous guettent. Oui, cela est vrai et bon, si et seulement si il y a périls en la demeure. Lorsque dans une démocratie en construction comme au Niger, l’on agite le spectre de ‘’menaces à la paix et d’atteinte à la démocratie’’, l’on fait, inconsciemment ou non, le jeu de ceux qui, n’ayant plus le pouvoir, veulent que le Niger soit présenté à l’extérieur comme un pays en crise, un pays qui s’apprête à brûler et qu’il faille trouver d’autres moyens pour leur permettre de venir (ou revenir) au pouvoir.

Celui qui parle de ‘’menaces et de dérives’’ a le même discours et se retrouve sur la même ligne que Hama, Seini et Mahamane Ousmane qui, lorsqu’ils le disent, ne pensent qu’à leur propre situation : comment gagner le pouvoir sans passer par la case ‘’élections’’ ou plus simplement, comment renverser Issoufou ? Au fait, quelle est leur conception de la démocratie, de la stabilité et de la paix pour croire que simplement, parce que le reliquat du Lumana est à l’opposition et qu’il en souffre déjà, on doive crier à des menaces de je ne sais quoi ? La politique, sous tous les cieux, est loin d’être ce fleuve calme dans lequel l’on viendrait se baigner sans craindre d’être victime des crocodiles, caïmans ou autres prédateurs qui peuplent les cours d’eaux. Les prises et les chan- gements de position, les joutes oratoires, les invectives, les formules à l’emporte-pièce, les échanges verbaux, lorsque tout cela se fait dans les règles de civilité, ne peuvent jamais être considérés comme des menaces à la démocratie, mais inhérents à l’exercice politique dans son essence dialectique. Des groupes de personnes ou d’as- sociations (de plus ou moins mau- vaise foi) s’adonnent à un exercice dont nul ne comprend le sens, en- core moins la pertinence.

Que ce soit certaines associations dont les accointances sont connues avec un nouvel opposant déjà fatigué, ou des structures de la société civile totalement inconscientes des concepts qu’elles manipulent, nous assistons, ébahis, à ce spectacle de déclarations où ils annoncent à tour de bras que le Niger se porte mal, que la paix est menacée ou même que la dérive est dangereuse. Il en est ainsi d’une association dirigée par un directeur auprès du nouveau chef de file de l’opposition, d’un certain collectif dit ‘’des droits humains’’, d’une certaine Commission Nationale et enfin d’une étrange réunion des femmes en blanc. Une réunion de parfaites bonnes fem- mes bien aisées et qui n’ont aucune idée de la situation de la femme nigérienne. La mise en scène est d’autant plus insupportable qu’il s’agit d’une stupide reproduction d’une manifestation au Congo Kinshasa de femmes qui se battaient pour la paix et contre le viol. Je parle de la RDC et là-bas, quand elles parlent de la paix, elles savent de quoi elles parlent !

Ainsi donc, il a fallu qu’un homme politique, perdu et isolé, à la tête d’un résidu de parti politique, au sein d’une opposition déboussolée, pour que des voix sortent et crient à l’instabilité et à la menace à la paix. Hama se- rait-il à lui seul l’indicateur de la stabilité et de la paix au Niger ? Mon Dieu … Et pourtant, sur la plupart des plans, jamais notre pays ne s’est autant bien porté que sous le magistère actuel du Président Issoufou. En effet, notre pays est dans une dyna- mique formidable et comme l’a dit récemment le coordinateur du sys- tème des Nations Unies, ‘’le temps du Niger est arrivé’’ ! Pour la première fois de l’histoire du Niger, toutes les institutions républicaines prévues par la loi fondamentale sont mises en place et jouent parfaitement leur rôle constitutionnel. La démocratie s’y est renforcée (indice afro baromètre), la liberté de presse consolidée (classement RSF), d’autres partis politiques y ont vu le jour, la justice s’affirmant davantage comme un pouvoir indépendant (c’est Seini et Ousmane qui l’ont rappelé avant-hier), la croissance y est exceptionnelle, l’économie est devenue plus forte et plus dynamique, bref la gouvernance est devenue plus vertueuse.

Les investisseurs sont plus intéressés à venir investir au Niger et les ressources sont plus que jamais mobilisées. Les secteurs sociaux, les infrastructures et le monde rural ne se sont jamais aussi bien portés, car bénéficiant de l’attention particulière du gouvernement. Les grands chantiers ou ce que furent nos grands rêves nationaux sont (enfin) en passe d’être réalisés : le mythique barrage de Kandadji, le chemin de fer, les logements so- ciaux etc. La lutte contre la corruption est devenue une option politique du Président avec la mise en place de la HALCIA et les résultats encourageants obtenus par celle- ci. Le pays est un ilot de sécurité dans une zone régionale pourtant fortement perturbée et troublée. Tous les indicateurs sociaux se sont, sensiblement, améliorés. Désormais, au Niger il y a une vision et un projet. Alors de quelles menaces parle-t-on ? En réalité, le seul qui soit menacé et dont la situation est dangereuse, c’est Hama lui-même, lui qui n’a jamais envisagé se retrouver dans une posture si inconfortable. Nous savons toutes les souffrances qu’il endure dans cette position.

Eh bien, qu’il en souffre le plus durement et surtout, le plus longtemps possible, puisque c’est le choix qu’il a fait en quittant la MRN ! Mais alors, qu’il assume dignement son nouveau statut, comme d’autres bien braves leaders politiques avant lui ont su le faire, pendant vingt ans, sans ja- mais imaginer de faux attentats ou même jouer, par eux-mêmes, ou indirectement, le rôle d’oiseaux de mauvais augure !

À propos de l'Auteur

Pr Souleimane Almansour [email protected] (OPINIONS N° 229 DU 21 MAI 2014)
Chaises 2Marron De Bar Vintage Zibolot TkuOZiXP

Articles en relation

8 plusieurs commentaires

  1. Malheureux ou malhonnête pré fesseur, pourquoi sachant bien que le Niger est devenu Paradis vous avez sollicité l’aide de l’opposition pour diriger? On vous connait, arrogants que vous êtes si vous étiez en train de réussir vous n’auriez jamais approché l’opposition car même vos militants ne sont pas suffisamment servi. Nous attendons d’ailleurs de voir comment vous allez gérer la situation de vos nouveaux alliés qui vous réclament des postes de préfets par ci des postes de conseillers, de chargés de mission par là et que sais-je encore.
    Vous avez vous-mêmes créé volontairement cette situation pour dire effectivement que l’opposition est en train de vous bloquer missier le pré fesseur.

  2. Tamtam infos vous me faites honte, j’en pleure. Je ne pensais pas que Ibrahim YACOUBA pouvait vous acheter vous les enfants du pays d’Obama . C’est tragique d’échanger son honneur et sa dignité contre des prébendes. Mais ça se retournera contre vous et c’est tellement dommage!! Vos enfants ont ils le rite ça???!

  3. PlacesGris PlacesGris Ii3 Canapé Cosimo Ii3 Canapé Cosimo wO0kXnP8

    PR Souleimane Almansour= PR Tefrij pendant le Tazartche)= Ibrahim Yacouba. Si tu étais un homme un vrai sans complexes, sans lâcheté, tu écrirais à visage découvert et tu assumeras.

  4. j’ai honte pour toi mauvais prof sur un mauvais chemin avec une mauvaise foi. Un ignorant savant sans loi ni foi, vous éradiquer sur cette planète sera la meilleur œuvre et bon jihad pour le BOKO HARAM ET LE AQMI au lieu de se jeter sur les pauvres populations.

  5. Pauvre professeur, le Niger ne s’est jamais porté moins bien que sous l’ère Gouri. On y commet des sottises en gouvernant pires que sous l’ère du Tazartché. Toutes ces réalisations dont vous parlez ne sont que des promesses que vous ne cessez d’abreuver les pauvres citoyens. Le moment de rendre compte au peuple viendra et les urnes vont parler ce jour-là! Hama assume dignement son choix; par contre vous, en mauvais démocrates vous voulez le punir pour ce choix. Il était avec vous, vous ne portez pas dans vos cœurs, il vous quitte vous en faites un problème; vous êtes quel genre d’individu? Sachez monsieur que c’est Dieu seul qui peut faire un individu, pas un autre individu fut-il un professeur alimentaire à la solde des autres pour exécuter des sales besognes. Au lieu d’apporter vos propres réflexions pour raffermir notre démocratie, vous utilisez votre titre pompeux de « professeur » pour insulter à la place de ces Gouristes qui nous montrent maintenant leur vrai nature d’anti-démocrate, de gaffeur, de menteur et d’irresponsable. Vous êtes entrain d’exceller dans l’are des gaffes politiques particulièrement dans le domaine de la gestion des affaires intérieures.

  6. Nouveau Frieda 50ml Sérum Extrafuerte Ease Frizz John Antiencrespamiento Pw80yvmNnO

  7. Nouveau Frieda 50ml Sérum Extrafuerte Ease Frizz John Antiencrespamiento Pw80yvmNnO

    Que Dieu protège le Niger.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*

PlacesTissu Londrinacanapé Canapé Canapé 3 StructuréBeige mO80PywvNn

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Copyright 2013, All Rights Reserved. | Redesigned by Tamtam Info Group